3 jours dans le Canyon de Colca

Classé dans : Pérou | 1

Hola !

Nous revenons de 3 jours dans le Canyon de Colca. Il est possible de le faire en une journée, mais nous avons décidé, pour bien mesurer la gigantitude (si, ça existe… dans mon monde) du canyon, d’y passer 3 jours. On était parti pour faire nos touristes (genre sac à dos Ken et Barbie et on dort dans des lits confortables sur des matelas Bouletex) et puis à l’avant-dernière minute on nous a dit qu’on pouvait camper. Alors Amélie m’a regardé, je l’ai regardé, elle m’a regardé. Bref, on a préparé nos sacs à dos de 10 kgs et on a sorti la tente.

 

J1 : Cabanaconde – Llahuar

On a pris un bus d’Arequipa vers la petite bourgade de Cabanaconde, non sans voir des paysages désertiques surréels (le mot surréaliste est utilisé pour l’art et la peinture, pour info). On a passé la nuit dans cette bourgade et on est parti le lendemain matin vers le premier village du Canyon,  Llahuar. Alors il s’agit de descendre. « Easy right ! » (« facile droite ! ») diront certains. Et bien pas tant que ça. Les genoux (hiboux, joujoux, cailloux) sont mis à rude épreuve et la descente se fait sur un mélange de sable et de caillasse, qui s’avère donc glissant. Le canyon est juste impressionnant par sa profondeur et cette succession de flancs de montagnes. Magnifique. On verra même des geysers surprenants sur la route. On arrive après 4h30 de marche à Llahuar où nous sommes très bien accueillis. On plante la tente et on profite des bains chauds au bord de la rivière, totalement seuls pendant quelques heures (avec Monsieur/Madame évidemment, qui en profitent autant que nous), avant d’être rejoints par des touristes et autres promeneurs.

J2 : Llahuar – San Juan

On se lève tôt (5h) pour éviter la chaleur, car celle-ci est vraiment écrasante dans le canyon. On fait donc la quasi-totalité de la route à la fraîche et on arrive assez tôt à notre destination. Nous sommes accueillis par une dame adorable, et encore une fois seuls. Le bonheur. On se fait à manger et on se tente même les oeufs au plat au réchaud (histoire de faire taire les mauvaises langues qui nous accusent de ne rien manger). Et on profite de l’après-midi, on fait farniente, on joue aux cartes, on bouquine. Ça fait du bien. Notre tente est montée avec vue sur les 1000 mètres de dénivelé que nous allons devoir faire le lendemain. On est un peu sado quoi.

J3 : San Juan – Cabanaconde

Lever 4h (Quoi ? Hein ? Que se passe-t-il ? Où suis-je ?). On a 1000m de dénivelé positif à faire et il est vital d’éviter le coup de chaud. Tout se passe bien. 2h de montée brute, 3h30 de marche au total.  Et nous voilà de retour à Cabanaconde. On saute dans le bus pour Arequipa. Fin.

Encore un trek fantastique. Le Pérou nous a offert des paysages et des aventues absolument dingues. Ce pays est vraiment fait pour ça. Après 7 jours de trek en 10 jours, on va se faire un petit break. On file en Bolivie, car nous ne ferons pas le lac Titicaca côté Pérou (fortement déconseillé par d’autres touristes croisés. Un véritable attrape-touriste parait-il).

Le bilan Pérou va, par conséquent, arriver sous peu.

Take care.

Besos.

 

 

Une Réponse

  1. Vitrant Martine

    Photos toujours aussi fabuleuses avec des paysages qui ne le sont pas moins. Profitez bien petits veinards !!! Bisous

Laissez un commentaire