Copacabana et la Isla del Sol

Classé dans : Bolivie | 1

Hola !

Nous avons donc quitté le Pérou (snif) et la ville d’Arequipa (sniiiif) pour rejoindre Copacabana, ville bordant le lac Titicaca côté Bolivie. Un petit passage rapide de frontière s’est donc imposé.

 

Après un voyage de nuit suivi d’un nouveau trajet en bus pour rejoindre Copacabana, on était frais comme des gardons épuisés. Mais la vue de notre chambre nous a redonné un peu d’énergie : une chambre au dernier étage de l’hôtel avec vue 360, comprenez totalement vitrée et offrant une vue splendide sur le lac, et un écran plat haute définition un poste de télé collector.

Copacabana une ville magnifique et culturellement très riche très banale et très touristique, avec son port débordant de bars à touristes avec vue sur le lac. Aucun intérêt donc. Cependant, nous avons eu une belle surprise : la cérémonie du baptême des voitures. Des gens viennent jusque du Pérou pour faire baptiser leur voiture par le prêtre de l’église. Les voitures, à l’enfilade devant l’église à attendre la bénédiction, sont décorées,  et une fois bénies (intérieur et extérieur), font l’objet de douches de champagne (du mousseux) et autres jets de fleurs ou riz. Un rituel assez bluffant. Bon, en plus ça nous a donné l’occasion de goûter une boisson incroyable à base de bière et de blancs d’oeufs (voir article food) alors on va pas se plaindre. Et puis il y a une jolie église également, fusse-t-il le souligner.

On prend nos billets de bateaux pour le lendemain, pour se rendre à la Isla del Sol, puis nous faisons les courses pour nos repas, puisqu’en bons aventuriers nous avons décidé de camper une nuit sur l’île. Le lendemain matin à l’aube, nous voilà partis, avec Monsieur/Madame évidemment. Et cette île est vraiment magnifique. En une journée, nous avons fait tout le tour de l’île. L’aller (Sud-Nord) via le chemin de crête, vestige d’un ancien chemin inca. Puis le retour (Nord-Sud) en traversant des villages et des plages, et en découvrant au plus près la vie des locaux sur l’île. Passionnant.

De retour au point de départ, le sud de l’île,  nous allons planter notre tente. Vue imprenable sur le petit port devenu paisible à cette heure (18h00) et surtout sur les montagnes. Une fois le vent calmé (il a soufflé toute la journée durant) nous profiterons de notre binouze (je ne traduis pas, vous n’avez qu’à suivre) et de notre pop-corn à la belle étoile. Le lendemain, le réveil est tout aussi agréable, avec un lever de soleil au-dessus de ces mêmes montagnes.

Un régal cette île.

Take care.

Besos.

 

 

 

Une Réponse

  1. Bon ben pourtant on vs suit de près et on ne sait pas ce qu’est le binouze! !! Sniff sniff photos tjs aussi belles et vs aussi. Gros bisous

Laissez un commentaire