Cochabamba, Punata, Tarata

Classé dans : Bolivie | 4

On a quitté La Paz pour se rendre à Cochabamba. On pensait y faire le parc Toro Toro, mais le guide y est obligatoire. Tout est dit, on a passé notre tour.

Cependant, on a profité de cette escale, utile entre La Paz et Sucre, pour découvrir 2 jolis villages pas très éloignés de la pollution, du bruit, des agressions parfois physiques de la population par ailleurs pas très aimable de notre ville hôte… On a donc pris un peu l’air à Punata et Tarata.

Punata :
Mis à part le mardi, cette ville n’a strictement aucun, mais aucun intérêt. Mais le mardi, se déroule à Punata le plus grand marché de la Bolivie. Un gigantesque marché qui s’étale sur l’ensemble des artères de la ville, et où l’on trouve absolument de tout ! Fruits et légumes évidemment, épices, heureusement, volailles aussi. Et puis hi-fi, nattes pour les femmes locales, vêtements de tout genre, produits ménagers, et stands de bouffe à volonté. Un marché bien vivant, coloré, animé. Une vraie immersion dans la vie des locaux !

Tarata :
À 40 mins de Cochabamba, se trouve un joli village. Relativement calme, il abrite une belle église, un très beau couvent, et des rues pavés qui font tout son charme. Une bouffée d’air avant de retourner dans la ville de Cochabamba puis de prendre la route de Sucre.

À Cochabamba, nous avons quand même profité du marché local, de ses immenses légumes, ses nombreuses variétés de pommes de terre, ses diseuses de bonne aventure. Agité, mais non moins toujours intéressant !

4 Réponses

  1. Vitrant Martine

    Les nattes pour les femmes sont en vrai cheveux ? Bisous

    • Alors ça on ne sait pas. Ce qu’on sait simplement c’est que c’est très répandu chez les femmes. Beaucoup en portent !

  2. Un régal les marchés là bas pour toi Amélie. Bon tu n’y es pas pour cuisiner mais de temps en temps quand même

    • Effectivement, les marchés sont top, ça donne vraiment envie. Du coup, j’en profite dès que l’on a une cuisine 😉

Laissez un commentaire