Vicuña, la vallée de Elqui et l’ami Michel

Classé dans : Chili | 6

Hola,

Le camping au Chili est assez répandu, et beaucoup d’hôtels n’hésitent pas à proposer leur jardin pour que les voyageurs posent leur tente. L’avantage est sans appel pour nous : moins cher qu’une chambre, cela nous permet en plus de bénéficier de toutes les commodités (toilettes, douches, cuisine,..). On savait que 2 hôtels proposaient ce service à Vicuña, il a fallu alors les départager. Le critère décisif ? La situation de l’un des deux près d’un glacier :). Nous nous rendons alors à l’hostal Michel. Nous sommes accueillis très chaleureusement par un canadien, installé depuis plusieurs années au Chili et faisant régulièrement des aller-retour entre ses 2 pays de coeur. Lorsqu’il nous parle français, son accent canadien mêlé aux intonations espagnoles nous font fondre. Nous l’appelerons entre nous Michel, ou Mich-Mich, sans vraiment savoir si c’est son prénom… Ce monsieur sera, pendant tout notre séjour, d’une gentillesse extraordinaire. Normal, il s’appelle Michel, comme mon papa que j’aime (« J’allais le dire », vous allez me dire. Bah c’est moi qui l’ai dit !). Il nous dégotera des super vélos, nous donnera les meilleures ballades à faire, nous parlera longuement de sa région qu’il connaît sur le bout des ongles de pied, nous conseillera pour le choix de l’observatoire (qui sera malheureusement annulé pour cause de ciel pas assez pur)… Que dire se son hôtel ? Un havre de paix : un grand jardin avec chaises et tables, des arbres en tout genre (oliviers, amendiers, pruniers, citronniers, avocatiers et j’en passe) à la dispo des voyageurs (pas de bol pour nous, trop tôt pour en profiter), une terrasse sur le toit, un petit coin canapé sous un abri en bois, une cuisine équipée… On se sent à la maison… LE bonheur !!

IMG_20151119_101828

Nous irons donc faire des balades à vélo pendant 2 jours.  La première nous emmènera au milieu des vignes et nous permettra de réaliser une dégustation de pisco non sans avoir visité le domaine au préalable, puis une dégustation de bières locales, et chaque fois en privé (pas dans un groupe de 20 personnes comme c’est souvent le cas).

La seconde nous emmènera de la ville artisanale de Horcon que nous avons rejoint en bus en chargeant les vélos, jusqu’à Vicuña, une nouvelle fois au milieu des vignes mais aussi des montagnes et des villages qui parsèment la route, avec à la clé une dégustation de vin.

Nous prolongerons notre séjour d’une demi-journée pour ne pas avoir à partir tôt et surtout pour profiter encore un peu du lieu qu’on ne veut plus quitter.

Demain nous repartons pour la ville de La Serena, d’où nous venons, pour aller voir des petits animaux dont je ne vous révèle pas l’identité. C’est un secreeeeeet !!!

Petite dédicace avant notre départ !

IMG_20151119_091954

6 Réponses

  1. Vitrant Martine

    Les ceps sont hauts ! Que c’est beau cette verdure ! Bisous

    • Oui, tu as vue Martine au moins ils ne sont pas obligés de se plier en 2 pour cueillir le raisin.

    • Bien vu Martine ! Et oui, ils sont très grands. Ça nous a marqué aussi. On ne savait pas si ça se verrait bien sur les photos. Il faut croire que si. :)

  2. Maman Francine

    D’accord avec la réclamation de papa-maman, ; il faut revoir les règles !!!!
    Bisous

  3. Merci pour ta pensée pour moi (ton père), pour ces agréables commentaires et ces belles photos qui nous enchantent et nous font voyager avec vous. Vous savoir en bonne santé et voir vos visages souriants compensent les kms qui nous séparent. Bisous. Papa

  4. Non non non je ne suis pas d’accord… après le repos le vélo non mais j’y crois pas c’était pas mentionné dans le libellé du jeu. On en apprend tous les jours et ceux qui n’ont pas encore donné leur réponse vont être favorisés!!!

Laissez un commentaire